stagnant


stagnant

stagnant, ante [ stagnɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1546; lat. stagnans; de stagnare stagner
1Qui ne s'écoule pas, reste immobile (d'un fluide). dormant. De grandes eaux qui « deviennent lentes et demeurent stagnantes, faute de pente » (Taine).
2(fin XVIIIe ) Fig. Qui est peu actif, ne fait aucun progrès. Le commerce est stagnant.

stagnant, stagnante adjectif (latin stagnans, -antis) Se dit des fluides qui restent immobiles, qui ne s'écoulent pas : Eaux stagnantes. Qui ne progresse pas : La Bourse est stagnante en ce moment.

stagnant, ante
adj.
d1./d Qui ne coule pas, qui forme marécage. Eaux stagnantes.
d2./d Fig. Qui ne marque aucune activité, aucune évolution; qui ne fait aucun progrès.

⇒STAGNANT, -ANTE, adj.
A. [En parlant de l'eau ou d'un fluide liquide ou gazeux] Qui reste à la même place en nappe immobile. Synon. dormant, immobile. Eau stagnante d'un étang. C'était un de ces brouillards d'hiver, stagnant, très gris, non pas suspendu mais couché à plat sur l'eau (MORAND, New-York, 1930, p. 28).
P. anal. La chaleur demeurait stagnante sous les chênes (MAURIAC, Th. Desqueyroux, 1927, p. 189). Des canaux abandonnés montait une odeur stagnante de fièvre (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 90).
P. métaph. Cet écrivain [Zola], qui avait, comme on l'a répété à satiété, le sens des foules, a peu de mouvement par manque de vocabulaire et ses descriptions de batailles, dans la Débâcle, sont stagnantes (L. DAUDET, Idées esthét., 1939, p. 23).
MÉD., vx. [En parlant du sang et des humeurs] Qui cesse de circuler et qui s'accumule dans quelque partie du corps (d'apr. Ac.). Humeurs stagnantes. (Dict. XIXe et XXe s.).
B. — Au fig. Qui ne progresse pas, qui n'évolue pas. Synon. inerte, mort. Une vie stagnante et morne. Il acceptait, sans révision, comme vérités éternelles, les opinions stagnantes de son milieu (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p. 14).
Stagnant de. Et plus tard, quand la vie, en proie à la tempête, Ou stagnante d'ennui, n'a plus loisir ni fête (...) De nos beaux ans brisés nous renouons la trame, Et nous nous rappelons nos dimanches d'alors (SAINTE-BEUVE, Consol., 1830, p. 210).
♦ Dans les domaines écon. et financier. Production industrielle stagnante; affaires stagnantes; la Bourse est stagnante en ce moment. Même si la théorie de M. Rostow (...) est controversée, elle a eu le mérite de poser ce problème du début de la croissance: essayer de préciser, au moins approximativement, pour chaque pays à quelle période se situe le passage d'une économie stagnante à une économie croissante (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p. 132).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Vous voulez forcer les gens à agir parce que vous avez horreur du stagnant les forcer à agir sans considérer que plus vous intervenez, avant leurs actes, moins ces actes dépendent d'eux (GIDE, Paludes, 1895, p. 119).
En partic. Qui est inerte, figé. Il est bon que les meilleurs dominent la masse vulgaire de toute la hauteur de leur vertu. Sans émulation, rivalité, jalousie, cette masse demeure amorphe, stagnante, et vautrée (GIDE, Thésée, 1946, p. 1446).
HIST. POL. Mares stagnantes. V. mare.
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Seul MARTINET-WALTER 1973: [-gn-], [--], [-nj-]. Selon G. STRAKA ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 19 n° 1 1981, p. 224: ,,La prononciation [] [influencée par la graphie -gn- = [] v. agneau] dans eaux stagnantes et stagnation des eaux aurait été d'abord lyonnaise à l'époque de Domergue mais vers la fin du siècle dernier [] dans stagnant (...) commençait à s'entendre même à Paris``. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1552 eaue stagnante « qui ne s'écoule pas, reste immobile » (RABELAIS, Tiers-Livre, éd. M. A. Screech, chap. L, p. 331); 1773 fig. « qui est peu actif » (BEAUMARCHAIS, Suppl. au Mémoire à consulter, I, p. 144). Empr. au lat. stagnans, part. prés. de stagnare (v. stagner). Fréq. abs. littér.:177.
DÉR. Stagnance, subst. fém., littér. Caractère, état de ce qui est stagnant. Synon. stagnation. Immense stagnance du temps, Torpide, verte, lourde extase, Odeur du sol et de la case, Herbages mous comme un étang (NOAILLES, Éblouiss., 1907, p. 52). — []. Supra prononc. — 1res attest. 1782 « indifférence » (LACLOS, Les Liaisons dangereuses, II, p. 207), 1886 « caractère de ce qui est stagnant » (J. MORÉAS et P. ADAM, Demoiselles Goubert ds PLOWERT); de stagnant, suff. -ance.
BBG. — FRANÇOIS (A.). La Désinence « ance » dans le vocab. fr.: une « pédale » dans la lang. et du style. Genève, 1950, p. 73 (s.v. stagnance). — GOHIN 1903, p. 267 (s.v. stagnance), 347, 365. — QUEM. DDL t. 7 (s.v. stagnance).

stagnant, ante [stagnɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1546; lat. stagnans; de stagnare. → Stagner.
1 a (Fluides). Qui ne s'écoule pas, reste immobile. Dormant. || Eau stagnante d'un marais, d'un étang (→ Déversoir, cit. 1; horizontal, cit. 3; pilotis, cit. 1). Immobile, mort (2. Mort : eau morte). — ☑ Par métaphore. Les mares (cit. 6) stagnantes (métaphore, allus. polit.).Par anal. || Fumée, lumière (cit. 7) stagnante.
1 (…) l'eau stagnante et échauffée qui s'amasse aux digues des moulins.
Th. Gautier, Souvenirs de théâtre, Statistique industr. départ. Ain.
b Vx, méd. || Humeurs stagnantes, qui ne circulent pas.
c Par métaphore, littér. || « La paresse des cœurs stagnants » (Maupassant, Pl., t. II, p. 611).
2 Puis, fantôme lui-même en cette nuit stagnante,
Larve toute effarée et toute frissonnante,
Pâle, il (Barabbas) se rapprocha lentement du gibet (…)
Hugo, la Légende des siècles, « La fin de Satan », II, II, XXI.
3 Chacune de ces pressions leur disait quelque chose, évoquait une parcelle de leur passé fini, remuait dans leur mémoire les souvenirs stagnants de leur tendresse.
Maupassant, Fort comme la mort, VI.
2 (1788). Fig. Qui est peu actif, ne fait aucun progrès. || Le commerce est stagnant. || La Bourse, stagnante depuis plusieurs mois, se réveillait.Une vie stagnante et morne.
4 Quant au père, c'est un charmant homme, très instruit, très ouvert, très cordial, mais qui aime avant tout le repos, le calme, la tranquillité, et qui a fortement contribué à momifier ainsi sa famille pour vivre à son gré, dans une stagnante immobilité.
Maupassant, Mademoiselle Perle, Pl., t. II, p. 670.
DÉR. Stagnance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • stagnant — STAGNÁNT, Ă, stagnanţi, te, adj. (Despre fluide) Care stă pe loc, care nu curge; stătător. ♦ fig. (Despre abstracte) Care nu evoluează, nu progresează, care lâncezeşte; inactiv. – Din fr. stagnant, lat. stagnans, ntis. Trimis de dante, 25.07.2004 …   Dicționar Român

  • stagnant — stag‧nant [ˈstægnənt] adjective not changing, developing, or making progress: • Industrial output has remained stagnant. • Corporate profits are slumping (= falling suddenly ) because of a stagnant domestic economy. * * * stagnant UK US …   Financial and business terms

  • Stagnant — Stag nant ( nant), a. [L. stagnans, antis, p. pr. of stagnare. See {Stagnate}.] 1. That stagnates; not flowing; not running in a current or steam; motionless; hence, impure or foul from want of motion; as, a stagnant lake or pond; stagnant blood… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • stagnant — stagnant, ante (stagh nan, nan t ) adj. 1°   En parlant des eaux, qui ne coule point. •   Lé pays d Aunis a autrefois été submergé par la mer et par les eaux stagnantes des marais ; c est une des terres les plus nouvelles de la France, BUFF. Add …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • stagnant — (adj.) 1660s, from Fr. stagnant (early 17c.), from L. stagnantem (nom. stagnans), prp. of stagnare (see STAGNATE (Cf. stagnate)) …   Etymology dictionary

  • stagnant — [stag′nənt] adj. [L stagnans, prp. of stagnare: see STAGNATE] 1. not flowing or moving 2. foul from lack of movement: said of water, etc. 3. not active, alert, etc.; sluggish [a stagnant mind] stagnancy [stag′nən sē] n. stagnantly adv …   English World dictionary

  • stagnant — I adjective apathetic, dormant, dull, hebetudinous, idle, immobile, inactive, indolent, inert, lacking activity, lazy, lentus, lethargic, lifeless, listless, lumpish, motionless, otiose, passive, phlegmatic, phlegmatical, piger, quiescent,… …   Law dictionary

  • stagnant — [adj] motionless, dirty brackish, dead, dormant, filthy, foul, idle, immobile, inactive, inert, lifeless, listless, passive, putrid, quiet, sluggish, stale, standing, static, stationary, still, unmoving; concepts 584,621 Ant. moving …   New thesaurus

  • stagnant — ► ADJECTIVE 1) (of water or air) motionless and often having an unpleasant smell as a consequence. 2) showing little activity. DERIVATIVES stagnancy noun. ORIGIN from Latin stagnare form a pool of standing water , from stagnum pool …   English terms dictionary

  • stagnant — [[t]stæ̱gnənt[/t]] 1) ADJ GRADED (disapproval) If something such as a business or society is stagnant, there is little activity or change. He is seeking advice on how to revive the stagnant economy... Mass movements are often a factor in the… …   English dictionary